Accueil  /  La concertation

La concertation

Il était important que le nouveau centre-ville réponde au mieux aux besoins de ceux qui y vivent et y travaillent. Dès les débuts de Grand Angle, la ville a donc lancé une grande concertation avec les acteurs du territoire et le public. Cette concertation se déroule en deux étapes :

 

 

Étape 1 : La consultation, pour faire participer les acteurs du territoire

 

Entre juin 2016 et mars 2017, les élus, les représentants des administrations et des conseils de quartier, le milieu associatif et les acteurs locaux ont été consultés : il s’agissait de les impliquer concrètement et dès la phase d’élaboration pour faire profiter Grand Angle de leurs expertises. Des rencontres régulières ont donc été organisées, l’occasion d’échanger et de réfléchir tous ensemble sur l’usage des espaces publics. De ces rencontres sont ressorties des propositions concrètes. Beaucoup ont été prises en compte, entièrement ou partiellement, et appliquées au projet ; les propositions écartées ont été expliquées et justifiées. À l’issue de cette consultation, le projet enrichi des nouvelles propositions a été présenté au grand public au cours d’une réunion qui s’est tenue le 30 mars 2017 dans la salle du théâtre La Rose des Vents.

 

Atelier de travail sur les usages des espaces publics (15 décembre 2016)

 

Balade urbaine (7 décembre 2016)

 

Étape 2 : Le « dialogue continu », pour répondre aux questions du public

 

Vais-je pouvoir continuer à garer ma voiture ? Mon trajet va-t-il être perturbé ? Les commerces vont-ils rester ouverts ? Face à une transformation comme celle du centre-ville de Villeneuve d’Ascq, toutes ces questions sont légitimes, et méritent des réponses. Ainsi depuis mars 2017, une fois la consultation des acteurs terminée, la ville et la MEL ont lancé un dialogue continu avec le public : pendant toute la durée du chantier, toute personne désireuse d’en connaître plus sur Grand Angle et les travaux en cours peut facilement obtenir les informations souhaitées en contactant Assia Becar : abecar@lillemetropole.fr. 

Ils en parlent

Clarel ZEPHIR

Urbaniste du projet Grand Angle

 

Pourquoi avoir choisi de consulter les acteurs de la société civile (Conseils de quartier et associations par exemple) dans le cadre du projet Grand Angle ?

«Notre objectif était de pouvoir confronter notre point de vue de techniciens avec les usages quotidiens des personnes qui pratiquent le quartier. Ce que nous appelons la société civile, ce sont les responsables d’associations ou de structures qui représentent les citoyens, les habitants, les salariés… Cette société civile regroupe aussi bien des associations que des directions d’équipements publics ou du secteur privé : les domaines d’expertise sont nombreux et variés. Nous avons ainsi recueilli de nombreuses propositions d’une très grande richesse.»

 

Comment avez-vous pris en compte les contributions des participants ? 

«Ces nombreuses contributions ont nourri le projet Grand Angle. Certaines n'ont pas pu être intégrées, mais nous avons pris soin d'en expliquer les raisons aux participants. Aujourd'hui, le dialogue que nous avons établi avec les habitants de Villeneuve d'Ascq a vocation à continuer en leur offrant de nouvelles perspectives pour la suite de la démarche.»

 

S'abonner à la Newsletter

Nom*
Prénom*
Email*